Savoir oser vivre ce que VOUS voulez vivre 2018-08-15T14:21:43+00:00

Les Pauses RenaisSens
Savoir oser vivre ce que VOUS voulez vivre

À l’âge de 25 ans, Howard Hughes aurait déclaré ceci : « Je veux être le plus grand aviateur du monde, le plus grand producteur de cinéma du monde, l’homme le plus riche du monde. »

Que vous partagiez ou non ses valeurs et ses ambitions, son audace et ses manières, une chose est digne d’admiration : il a clairement identifié ses rêves et à peu de choses près… il les a réalisés. S’il avait attendu d’avoir 60 ans pour s’y consacrer, jamais il ne les aurait réalisés, jamais il en aurait eu le temps. D’autant plus qu’on ne sait jamais ce que la vie nous réserve.

En 2008, John P. Strelecky publiait The Big 5 For Life, traduit en 2011 sous le titre Les 5 Grands Rêves de Vie.

Vendu à des millions d’exemplaires, ce livre phare ne parle pas d’Howard Hughes, mais il expose une idée toute simple : si vous ne vous donnez pas la peine d’identifier très sérieusement les 5 choses que vous voulez voir, faire ou expérimenter dans votre vie, tant sur le plan personnel que professionnel, si vous ne prenez pas la décision ferme de travailler à les réaliser… vous passerez à côté de votre propre vie. À 60 ans, à 70 ans, vous regarderez derrière et au lieu de vous dire fièrement « J’ai fait ceci ou cela », vous vous direz tristement « Si c’était à recommencer, je ferais ceci ou cela »

À ce jour, plusieurs centaines de personnes ont pris le temps de faire une Pause RenaisSens®, souvent parce qu’elles réalisaient qu’elles ne savaient plus vraiment où elles en étaient. D’une durée de deux jours, cette pause vous sort de votre quotidien et vous accompagne dans une série de réflexions et d’exercices aux termes desquels vous faites les constats suivants :

  • Je consacre beaucoup de temps à faire et à vivre des choses qui n’ont aucun lien avec ce que je m’étais promis de faire et de vivre ;
  • La majorité de mes rêves sont réalisables : si je les mis de côté, c’est tantôt parce que ma trajectoire me les a fait oublier (j’ai oublié ce dont je rêvais pourtant profondément), tantôt pour des raisons qui sont des excuses, des prétextes, voire des alibis ;
  • Si je décide aujourd’hui de les réaliser, si je sais me faire aider pour les réaliser, au soir de ma vie je pourrai dire avec fierté et enthousiasme que j’ai vu, fait ou expérimenté ce que je voulais voir, faire ou expérimenter.